jeudi, avril 19, 2018

Nos conseils pour choisir une montre de luxe

Jaeger-Lecoultre, Omega, Rolex, Audemars Piguet, Hublot… Cela fait déjà bien longtemps que ces noms suscitent un intérêt fort chez vous. Vous êtes désormais prêt à franchir le pas. La montre est un bel objet, le bijou des hommes, un bien précieux que vous pouvez garder des décennies et éventuellement transmettre à vos enfants. C’est également l’occasion de marquer un bel événement. Votre montre en sera alors le témoin quotidien d’un moment exceptionnel.

Mais comment choisir ? Tant de marques de montres prestigieuses proposent des montres de luxe très hétéroclites. Difficile de savoir lequelle choisir et surtout d’avoir la certitude de faire le bon choix. Pour être certain(e) d’avoir toutes les cartes en main, voici quelques « astuces » à garder en tête.

Il est important de trouver une montre à votre image, qui reflète vos goûts et votre personnalité. Il faudra également savoir si elle correspond à votre budget ou à votre style. Nous vous aiderons aussi à effectuer cet « investissement passion » avec l’optique de conserver votre investissement initial.

Plusieus maisons horlogères disposent d’îcones qui depuis des décennies ne cessent de fasciner les amateurs d’horlogerie. Des montres de caractère qui ont su marquer l’époque, faire leurs preuves sur les plus grands circuits automobile du monde, accompagner des Présidents ou l’homme sur la lune ou affronter les profondeurs marines …. Chacune de ces montres mythiques a été poussée par un destin unique et offre aujourd’hui une symbolique forte et un clin d’œil à l’histoire. C’est pour cela qu’elles plaisent à tant de passionnés d’horlogerie et font désormais partie de ce qu’on appelle les « investissements passion ».

« Jamais vous ne posséderez complètement une Patek Philippe. Vous en serez juste le gardien pour les générations futures ». Ce slogan lancé par la maison Patek Philippe reflète cette envie d’acheter une montre d’exception afin de créer, un souvenir, un patrimoine pour de futur héritiers. Contrairement à certains objets soumis à la mode et aux tendances, les montres de luxe durent presque éternellement, si elles ont été conçues par de grandes manufactures. Vous aurez donc le plaisir de savoir qu’avec un bon entretien votre montre fétiche deviendra peut-être celle de votre descendance et pourra le cas échéant, gagner en valeur avec le temps.

Pour effectuer un « investissement passion » notre conseil est de cibler les « valeurs sûres » du marché en vous tournant vers les montres mythiques ou vers les grandes maisons traditionnelles. On pense à certaines maisons suisses comme Jaeger-Lecoultre, Omega, Blancpain, Rolex, Piaget …

Selon votre budget orientez-vous vers différents types de montres. Plus votre budget sera conséquent plus la haute horlogerie vous ouvrira ses portes et plus les complications seront splendides (sonneries, réveil, tourbillon, calendrier perpétuel, phase de lune…). Mais si vous n’êtes pas tout de suite disposé à accéder à ce genre de montres de luxe, vous pouvez tout à fait trouver votre bonheur avec un budget plus raisonnable.

Notre conseil est de vous tourner vers le marché des montres d’occasion. Un large choix de montres d’exception s’offre à vous à des prix très intéressants : de 20% à 50% moins élevés que le prix du neuf. Le marché des montres de luxe de seconde main s’avère être une bonne alternative pour trouver une belle montre sans se ruiner et réaliser une bonne affaire. Par exemple, si votre budget se situe entre 1 500 € et 3 000 € vous pourrez accéder au monde des montres de luxe et notamment aux modèles vintage. A partir de 3 000 €, vous verrez s’élargir le nombre de marques et modèles par la même occasion. Au-delà de 5 000 € de budget, vous aurez le choix entre de nombreux modèles d’exception.

Où acheter une montre de luxe d’occasion ? Aujourd’hui il existe plusieurs revendeurs de montres de luxe d’occacsion. Cresus vous propose des montres dans un état proche du neuf, avec une garantie d’authenticité ainsi que l’expertise de ses horlogers. Des professionnels qui effectuent un travail de révision, de polissage, de changement de pièces …

Choisir une montre adaptée à son style n’est pas chose facile. Le secteur du luxe offre un large choix de montres. Pour s’y retrouver nous vous conseillons de commencer par vous projeter dans des situations du quotidien. Pour quelles occasions souhaitez-vous porter votre montre ? Avez-vous un mode de vie sportif ? Si c’est le cas nous vous conseillons de vous diriger vers des modèles sportifs tels que, par exemple, les chronographes, les montres de plongée, les montres de pilotes automobiles ou encore d’aviation. Des montres disposant généralement de matériaux robustes et de courbes affirmées offrant un look sportif. Côté budget, pour vraiment vous faire plaisir, comptez à partir de 3 000 €.

Si vous souhaitez afficher un style chic, élégant, raffiné, nous vous conseillons les montres « classiques » souvent dotées de trois aiguilles et de lignes pures. Côté budget, leur gamme de prix est plus large. Celles-ci sont plus accessibles car elles disposent, d’une manière générale, de moins de complications.

Autre possibilité très en vogue en ce moment : les montres de luxe vintage. En plus de leur raffinement, elles apportent du caractère à une tenue notamment avec un bracelet en cuir. Elles vous permettent également d’accéder à certaines marques ou modèles en respectant votre budget défini. RPar exemple, si vous cherchez plutôt une plongeuse pour profiter de vos vacances à le mer, mais en maîtrisant votre budget ? Alors optez pour une belle montre Omega Seamaster. Un modèle suffisamment sportif et chic pour être adopté par James Bond dans nombre de ses aventures. Vous hésitez encore entre une montre taillée pour les sportifs ou une montre qui pourra vous accompagner dans vos rendez-vous et soirées ? Nous avons la solution : une belle Rolex Submariner qui allie à la fois style sportif et élégance… Votre budget est important et vous voulez une montre chargée d’histoire aux lignes sportives ?

Alors la Rolex Daytona est faite pour vous ! Montre de pilote elle est non seulement emblématique de la marque à la couronne mais est aussi l’un modèle le plus recherché. De ce fait, la demande ne cesse de croître, certains modèles de Daytona sont aujourd’hui plus que jamais victime de leur succès.

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

Une nouvelle montre Omega pour M. Bond

Omega rend hommage au plus célèbre des agents secrets britanniques avec la Commander’s Watch. Une montre créée pour célébrer trois anniversaires de la saga James Bond : les 50 ans du film « On ne vit que deux fois », les 40 ans de « L’Espion qui m’aimait » et les 20 ans de « Demain ne meurt jamais ». Trois films qui ont pour point commun un uniforme : celui de « Commander » de la marine royale. C’est donc cet univers d’espionnage et d’hommes armés qui a inspiré Omega et sa nouvelle Seamaster Diver 300M Commander’s Watch. Les collectionneurs seront à coup sûr ravis !

Depuis plus de vingt ans, Omega accompagne fidèlement James Bond à travers le globe. De Goldeneye en 1995, à Spectre, l’agent a toujours arboré une superbe montre Omega. Aujourd’hui Omega s’est donné une nouvelle mission : rendre hommage au style de James Bond et aux couleurs de la marine britannique. Le nom de cette mission/ montre : la Commander’s Watch.

Une montre qui est un clin d’œil à l’histoire liant Omega au corps militaire. En effet, la Royal Navy britannique sollicita Omega afin d’équiper ses plongeurs militaires en montres Seamaster 300. Plus tard, en 1967, 110 000 Seamaster auraient été fournies à l’armée britannique lors de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui Omega intronise la Seamaster Diver 300M « Commander’s Watch » en grandes pompe.

Elle fut présentée par le Président et CEO d’Omega Raynald Aeschlimann, accompagné de Michael G. Wilson, producteur des James Bond. Il expliqua alors les fondements de la montre et son envie de rendre un bel hommage : « James Bond est un personnage enveloppé de mystère et doté d’une personnalité complexe. Nous étions fascinés par ses liens avec la marine britannique, une organisation avec laquelle Omega a elle aussi bâti sa propre histoire, et nous voulions rendre hommage à la carrière et au rang militaire du commandant James Bond. » mega-commanders-watch-jamesbond-Une-nouvelle-montre-Omega-pour-M-Bond-copyright-ablogtowatch.com

Dotée d’une identité forte, la montre Omega offre de nombreux clins d’œil à l’univers de James Bond. Que ce soit son rotor décoré d’une balle de 9mm, sa trotteuse 007, ou la platine décorative portant les logos 007 et Omega, chaque élément rend subtilement hommage à l’espion.

Autre particularité de cette Seamaster, son bracelet Nato offrant un look d’autant plus sportif et son coffret spécial. Inspiré d’une médaille militaire, le coffret contient une surprise supplémentaire. Un second bracelet en acier inoxydable ou un insigne naval aux couleurs du bracelet Nato.

Omega-commanders-watch-jamesbond-Une-nouvelle-montre-Omega-pour-M-Bond-copyright-omegawatches.com- Mais attention cette nouvelle montre est disponible en édition limitée à 7 007 exemplaires très précisément.

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

TAG Heuer devient Chronométreur Officiel de la Ligue de Football Professionnel

Tag Heuer est l’une des premières marques horlogères de luxe ayant choisi de parier sur l’univers du football. Alors que Jaeger-LeCoultre ou Rolex se rapprochent des golfeurs ou joueurs de polo, Tag Heuer se positionne sur le football afin de toucher un plus large public de fans du ballon rond. Après avoir signé avec de nombreux clubs de foot, cette année Tag Heuer renforce sa position et devient « Montre Officielle de la Ligue de Football Professionnel ».

De la course automobile, au cyclisme, en passant par le rugby à 7 ou le football, Tag Heuer est l’une des marques les plus présentes dans le milieu du sport.

Après divers championnats espagnol, anglais, allemand, Tag Heuer se fait une place dans les compétitions de la Ligue. La marque sera donc présente aux côtés des footballeurs lors de la Ligue 1 Conforama, la Coupe de la Ligue ainsi que le Trophée des Champions. Lors de ces rencontres le logo de la maison horlogère suisse viendra, entre autres, habiller le panneau du 4ème arbitre.

Mais pourquoi miser autant sur le foot ? Jean-Claude Biver , CEO de Tag Heuer, décèle un atout majeur dans le football : son côté universel. A ce sujet il déclare : « Hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, étudiants ou entrepreneurs, le football s’adresse à tout le monde, sans distinction. Nous ne touchons pas seulement le client d’aujourd’hui, mais également celui de demain en nous rapprochant de toute la jeunesse qui s’intéresse à ce sport ». Une jeunesse qui est également sensible aux idoles, aux influenceurs. Une chose qu’a rapidement comprise Tag Heuer en faisant du joueur Cristiano Ronaldo son ambassadeur de marque en le dotant de belles montres Tag Heuer.

Enfin, l’avantage du football est son aspect différenciant. Aujourd’hui en dehors du groupe LVMH, très peu de concurrents horlogers se positionnent sur ce sport.

« Nous n’avons, contrairement à d’autres sports tels que le golf, l’équitation, ou encore le polo, aucun autre concurrent sur ce terrain-là. À elles deux, nos maisons couvrent ainsi l’ensemble des opportunités de manière complémentaire et se protègent mutuellement de l’entrée de concurrents horlogers dans le monde du football » déclare Jean-Claude Biver. Une belle tactique pour conserver le terrain et continuer à se déployer !

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

Jeu-concours : tentez de gagner une Rolex Submariner !

La Rolex Submariner s’impose comme une icône absolue dans le monde de la haute horlogerie. Elle reste incontournable et attise la passion depuis plus de soixante ans.

En six décennies, elle s’est façonné une destinée extraordinaire au sein de la gamme Rolex. Conçue en premier lieu pour les plongeurs en leur offrant une parfaite fiabilité, elle est devenue montre d’agents secrets en arborant le poignet de James Bond et de stars en accompagnant Steve McQueen. Son destin est alors tout tracé. Elle devient le modèle de personnes illustres et conquis le monde entier. Parallèlement, les amateurs de montres d’exception apprécient ses lignes intemporelles, sa fiabilité et la très grande qualité de fabrication.

Pour toutes ces raisons, si nous avions un vœux ultime, une montre idéale que nous adorerions porter à notre poignet, alors la « Sub » s’imposerait ! Du 03 octobre au 14 novembre 2017, participez à notre jeu-concours* et tentez de gagner une Rolex Submariner Date de 1997 d’une valeur de 6300 € !

Et puisqu’une bonne nouvelle n’arrive pas seule, vous pouvez également tenter de gagner une Frédérique Constant Classic Manufacture de 2016 ou une Eterna Tangaroa de 2016.

Tag Heuer est l’une des premières marques horlogères de luxe ayant choisi de parier sur l’univers du football. Alors que Jaeger-LeCoultre ou Rolex se rapprochent des golfeurs ou joueurs de polo, Tag Heuer se positionne sur le football afin de toucher un plus large public de fans du ballon rond. Après avoir signé avec de nombreux clubs de foot, cette année Tag Heuer renforce sa position et devient « Montre Officielle de la Ligue de Football Professionnel ».

De la course automobile, au cyclisme, en passant par le rugby à 7 ou le football, Tag Heuer est l’une des marques les plus présentes dans le milieu du sport.

Après divers championnats espagnol, anglais, allemand, Tag Heuer se fait une place dans les compétitions de la Ligue. La marque sera donc présente aux côtés des footballeurs lors de la Ligue 1 Conforama, la Coupe de la Ligue ainsi que le Trophée des Champions. Lors de ces rencontres le logo de la maison horlogère suisse viendra, entre autres, habiller le panneau du 4ème arbitre.

Mais pourquoi miser autant sur le foot ? Jean-Claude Biver , CEO de Tag Heuer, décèle un atout majeur dans le football : son côté universel. A ce sujet il déclare : « Hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, étudiants ou entrepreneurs, le football s’adresse à tout le monde, sans distinction. Nous ne touchons pas seulement le client d’aujourd’hui, mais également celui de demain en nous rapprochant de toute la jeunesse qui s’intéresse à ce sport ». Une jeunesse qui est également sensible aux idoles, aux influenceurs. Une chose qu’a rapidement comprise Tag Heuer en faisant du joueur Cristiano Ronaldo son ambassadeur de marque en le dotant de belles montres Tag Heuer.

Enfin, l’avantage du football est son aspect différenciant. Aujourd’hui en dehors du groupe LVMH, très peu de concurrents horlogers se positionnent sur ce sport.

« Nous n’avons, contrairement à d’autres sports tels que le golf, l’équitation, ou encore le polo, aucun autre concurrent sur ce terrain-là. À elles deux, nos maisons couvrent ainsi l’ensemble des opportunités de manière complémentaire et se protègent mutuellement de l’entrée de concurrents horlogers dans le monde du football » déclare Jean-Claude Biver. Une belle tactique pour conserver le terrain et continuer à se déployer !

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece

Avec sa montre Master Répétition Minutes, la manufacture Jaeger LeCoultre nous fait rêver une fois encore. Loin de l’univers de son modèle phare la Reverso, Jaeger Lecoultre nous donne à voir avec cette montre toute la performance dont elle peut faire preuve, et toute l’étendue de son savoir-faire aussi bien technique et esthétique.

On prête plusieurs utilisations aux origines de cette complication. La répétition minute inventée en 1750 par Thomas Mudge aurait été créée pour pouvoir avoir l’heure la nuit, car à cette époque sans électricité, il n’y avait nul autre moyen d’avoir une notion de temps. D’autres assurent que cette technique était particulièrement utilisée pour donner l’heure aux malvoyants.

Dans tous les cas, la répétition minute est l’une des complications les plus savantes et sophistiquées en haute horlogerie. Seules quelques manufactures peuvent se targuer de la maitriser réellement et Jaeger Lecoultre, forte d’un savoir-faire de plus de 180 ans a même créé plus de 200 calibres à répétition différents.

Avec cette montre d’occasion Jaeger LeCoultre Master Répétition Minutes et son cadran squeletté on se rend bien compte de la complexité de la montre, et on peut facilement activer la fameuse complication.

Un son exceptionnel émane alors de la montre ; un son qui se caractérise par 4 composants principaux : le volume, sa durée, sa richesse et sa justesse. Toutes les mesures de ces paramètres sont dument faites, pour obtenir le meilleur. Et c’est réussi : avec 64 décibels, des durées supérieures à 600 millisecondes et une richesse de 9 partiels, le son produit avec cette montre dépasse toutes les performances établies jusque-là avec une montre bracelet.

En 2005, le calibre 947 avait fait sensation, dans la montre Master Minute Repeater Antoine LeCoultre. En effet, le support des timbres était soudé au verre saphir de la montre afin de tirer avantage des propriétés de célérité du verre saphir pour accroître l’intensité et la pureté de la vibration sonore émise.

Après plusieurs années de recherches destinées à créer un son aussi pur que possible, Jaeger-LeCoultre a mis au point une forme de timbre entièrement inédite, employée pour la première fois sur la Master Minute Repeater de 2007.

Sur ce garde-temps d’exception, on aperçoit une bonne partie de cette technologie avec les 43 rubis, 15 jours de réserve de marche (réserve de marche à 8 heures) et le torquemètre à 4h (indique la force délivrée par les ressorts de barillet).

Nous pouvions nous en douter, mais le record est battu de manière incroyable : 15,3 millions d’euros !

Rolex renforce sa côte d’amour et sa côte tout court sur le marché de la montre d’occasion année après année. C’est la seule marque qui voit le prix de ses différents modèles progresser sans cesse. Elle attire les passionnés de tous les continents, son succès est clairement planétaire.

Le modèle mis aux enchères, une Rolex Daytona Cosmograph Panda Tropical, est extrêmement rare et parfaitement bien conservé. Créé en 1963, il est bien-sûr hors production et considéré comme le « graal » absolu par beaucoup.

Au delà du phénomène Daytona Paul Newman, les « Panda » connaissent actuellement un fort succès commercial. Cela se voit notamment par la réédition chez plusieurs manufacturiers de modèles.

L’histoire entre cette icône horlogère et Paul Newman, légende absolue du cinéma, est réelle et offre une très belle dimension humaine. Offerte par sa femme qui avait pris soin de faire graver « Drive carefully Me » au dos, ce chronographe était adoré de l’acteur et pilote automobile. Il le légua à son beau-fils qui le conserva précieusement, et qui fit en sorte qu’une partie des revenus tirés de cette vente soit reversée à des œuvres caritatives.

Le 26 octobre 2017, tous ces facteurs objectifs et subjectifs ont soufflé un vent de folie chez Philips. La Rolex Daytona a écrasé le précédent record de 9,5 millions détenu en novembre 2016 par une Patek Philippe en acier, adjugée à 9,53 millions. En août 2014, nous avions fait un article sur Lovetime relatant déjà la vente de cette même Rolex Paul Newman et qui avait déjà atteint la somme record de 336 600€…

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

Zoom sur la Tag Heuer Carrera 300 SLR

Elle est magnifique, respire l’authenticité et fut créée comme un hommage à une vraie légende automobile de chez Mercedes : la Mercedes 300 SLR… Vousavez bien sûr trouvé de quelle montre il s’agit… C’est parti pour un zoom en vidéo sur la Tag Heuer Carrera 300 SLR

Éditée à 5000 exemplaires seulement, cette belle Tag Heuer Carrera déborde de références à la passion automobile, ce qui caractérise d’ailleurs Tag Heuer; et en particulier à une auto de légende : la Mercedes 300 SLR. Celle même qu’a conduit Juan Manuel Fangio, le pilote qui a régné sans partage sur le sport automobile des années 50, et qui termina sa carrière avec 5 titres de Champion du monde en poche, dont deux remportés avec Mercedes.

Élégance et raffinement sont au rendez-vous avec cette belle montre qui ne demande qu’à être portée et mise en valeur. Le design global du chrono est directement imprégné des années 50. Son cadran soleil entre le gris et le bronze lui donne une profondeur sublime et attise la démarcation de l’aiguille des secondes et des index orange ; par ailleurs assortis à l’intérieur du bracelet. Sur le cadran, une touche résolument vintage ponctue les emplacement des chronos : le logo Heuer. Le bracelet en cuir pilote participe à cet effet et donne beaucoup de cachet à cette séduisante tocante… Comme tout chrono qui se respecte, celui-ci est doté d’un tachymètre qui permet de mesurer la vitesse moyenne de la voiture que vous pilotez en fonction de la distance ou du temps écoulé.

Car à l’intérieur bat le calibre 1887 Tag Heuer, un mouvement automatique dernière génération. Ce calibre, produit et assemblé en interne, automatique, permet d’enclencher le chronomètre en moins de 2/1000 e de seconde…

La montre Jaeger LeCoultre Reverso est un mythe dans le monde de l’horlogerie. Forte de symboles, sa création remonte aux années 30, lorsque les gentlemen anglais se divertissaient grâce à de grandes parties de polo, en Inde. Tous ces messieurs possédaient de sublimes montres, mais malheureusement essuyaient de vilaines déconvenues avec celles ci, dont les cadrans, fragiles pouvaient être cassés lors d’une projection

L’un d’eux, horloger, fut mis au défi par ses compères de jeu: il s’agissait de créer une montre élégante qui résisterait aux chocs et éviterait ainsi de nouvelles mésaventures.

La Reverso était née; et son brevet déposé à l’INPI : c’était la première, et seule montre « susceptible de coulisser sur son support pouvant se retourner complètement sur elle même. »

En effet, la montre était dotée d’un cadran normal côté pile et d’un côté résistant plein côté face. Lors des parties de polo, nul besoin d’enlever sa montre, il suffisait alors de la retourner.

En 2011, le modèle culte de Jaeger LeCoultre fêtait ses 80 ans d’existence…et de succès! Le garde-temps est en effet devenu le must de l’élégance et de la sophistication horlogère. Et la marque n’a pas manqué de créativité pour faire que sa montre reste année après année au goût du jour : de nombreux nouveaux modèles sont venus agrémenter la collection, avec de nouvelles complications, des fonds transparents pour admirer les calibres maisons, et des options de personnalisation très belles et évocatrices. Vous pouvez en effet faire graver tout ce que vous voudrez sur le fond de votre reverso : blasons, initiales, et même créations personnalisées. beaux chefs d’oeuvre de l’horlogerie; à essayer et pourquoi pas s’offrir… Beaucoup considèrent cette montre comme la panacée et on les comprend aisément!

Vous ne risquez pas de regretter un tel achat : la Reverso, avec ses lignes classiques et intemporelles vous séduit pour la vie et ne perd pas de sa valeur; bien au contraire…

Chez Cresus nous aimons tellement cette montre que nous l’avons choisie pour valoriser notre image de marque, et en particulier cette belle Reverso Grande Date 8 Jours.

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

Montres d’hommes politiques : ce qu’ils portent et pourquoi…

J-4… Bientôt l’heure de découvrir le visage du nouveau président français… La politique est plus que jamais d’actualité ; et par conséquent, tous les dossiers des concurrents et candidats sont sortis des placards… dont les dossiers horlogers !

Il n’y a encore pas longtemps Nicolas Sarkozy faisait les titres des journaux. En effet, lors d’un rassemblement à la Concorde, ce dernier avait ôté sa montre Patek Philippe et non pas sa Rolex (eh oui il semblerait que les goûts du Président en matière d’horlogerie sont devenus plus éclectiques qu’à ses débuts) de son poignet tout en saluant les militants et là on comprend à l’image que le Président a cru qu’il allait se faire voler sa montre…

Ce qui ne risquerait pas d’arriver par exemple à François Hollande… Á moins d’être comme lui un inconditionnel des montres Swatch et de n’avoir pas envie de s’en offrir une… Contre-pied, goût personnel et attrait pour la marque ou indifférence horlogère totale ; nous ne savons pas bien quelle mystérieuse et obscure raison a fait pencher le leader du parti socialiste vers cette petite montre toutefois sympathique…

Chez les socialistes, un amateur éclairé et féru de belles montres rattrape toutefois (et à quel point ?…) la non allégeance horlogère de François Hollande : il s’agit bien entendu de Julien Dray qui s’est fait violement épinglé sur le sujet. Il faut dire que dans sa collection se côtoient des montres Patek Philippe, des montres Richard Mille et de superbes autres garde-temps tout aussi prestigieux ; ce qui pose selon certains la question de la cohérence avec ses principes…

La question, pourrait être posée également à Jean-Luc Mélenchon, la « surprise » de ces élections 2012 qui semble porter une montre Seiko 5.

Plus loin de cette actualité, rappelons tout de même que de tous temps, nos dirigeants ; et ceux des autres ont eu un goût prononcé pour la belle horlogerie : Barack Obama a craqué pour une Vulcain Cricket et une Tag Heuer, Vladimir Poutine pour une Blancpain et plusieurs Patek Philippe (à confirmer), Juan Carlos Ier –celui qui aime les safari- pour une montre Hublot…

Et pourquoi cela ? Pour se distinguer ? Assouvir une envie personnelle, instaurer et signer une ascension sociale ? Inconsciemment essayer de maîtriser le temps ? Peut être tout à la fois…A chacun son opinion sur le sujet mais on a tous notre petite idée.

C’est pas parce qu’on aime ou qu’on porte les plus belles montres de luxe au quotidien qu’on aime pas changer de temps en temps pour une montre plus légère, fun et digitale ! Jaeger Lecoultre, Rolex, Omega, Breitling, Breguet… toutes ces montres ont une prestance, un univers horloger passionnant qui nous est cher, vous le savez mieux que quiconque, mais l’espace d’un instant, on va passer au poignet le dernier modèle agitateur de Swatch: la Swatch Touch !

C’est pas vrai ? Enfin une montre tactile ! Enfin, nous on connaissait déjà la T-Touch de Tissot mais bon il faut dire que dans le monde de l’horlogerie, ca n’est pas très répandu. Alors voilà, la nouveauté est là.

Présentée en septembre 2011, la montre Swatch Touch a fait carton plein dès ses débuts. Mais alors depuis que le spot tv (qui passe depuis le 28 janvier 2012) nous dit qu’on « can touch this » alors là, c’est l’effervescence totale ! Disponible en noir, blanc, rose, violet, bleu turquoise et camouflage, la nouvelle génération de montres par Swatch est arrivée. Son design est vraiment accrocheur. Simple, dynamique, flashy, il plait aux hommes, aux femmes, aux jeunes et moins jeunes et on en croise aux poignets d’étudiants comme aux poignets d’hommes d’affaires ; ça change et ça casse les codes. La montre Swatch Touch a donc une « bonne tête », une ergonomie sympathique, une police de chiffres stylée et lisible et un confortable bracelet en silicone. Enfin, heureusement elle n’a pas que ça. La montre Swatch Touch possède un écran LCD tactile et en cela, elle est avant-gardiste. Elle offre la possibilité de 6 fonctions numériques : l’heure (avec deux fuseaux horaires), la date, le chronomètre, l’alarme, la minuterie et le son. Les grands chiffres en haut du cadran indiquent les secondes. La police indique l’heure de manière bien lisible tout en étant originale. Le cadran possède un rétro éclairage intégré pour d’ailleurs optimiser cette lisibilité en toutes circonstances. Aucun bouton poussoir ne perturbe les lignes du boitier (en plastique, oui ca change…)

Précision importante : pour ne pas faire n’importe quelle manipulation malencontreuse et user trop vite la pile, l’écran se verrouille, et se déverrouille par une simple pression des deux angles inférieurs du boitier.

A priori, vous savez l’essentiel. Si vous n’avez pas encore sauté le pas, on ne va pas vous gâcher la surprise en vous dévoilant trop de choses non plus, à part peut être le prix : 110 euros.

Ah si une dernière chose : il est maintenant l’heure de la question qui tue… Mais dans quelle couleur je la prends ma Swatch Touch ?

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

#Baselworld 2013: zoom sur la Rolex Cosmographe Daytona

A l’occasion du plus grand salon horloger au monde, Rolex a dévoilé pas moins de 5 nouvelles montres. C’est parti pour le focus sur la toute nouvelle Rolex Cosmograph Daytona en platine!

Rolex a dévoilé au premier jour de Baselworld une nouvelle Cosmograph Daytona, deux nouvelles Day-Date, une nouvelle GMT Master II, et une nouvelle Lady Datejust Pearlmaster.

Nous prenons aujourd’hui le parti de ne vous parler que de la Daytona qui fête son 50 e anniversaire cette année et il y a déjà de quoi faire !

e nouveau modèle a été créé pour célébrer les 50 ans de la grande Daytona. Et 50 ans de bonheur entre une montre et son public, ce n’est pas rien ! Il faut dire que ce modèle emblématique a toujours su séduire les passionnés, et en particuliers les férus d’horlogerie et d’automobile. Et elle était attendue cette nouvelle Daytona, et comme tous les ans avant la foire de Bâle, les spéculations allaient bon train. Maintenant qu’elle est là, on peut la décrire ainsi : élégante et intemporelle, comme ses consœurs, et elle revêt pour l’occasion des couleurs très originales, tout en restant très fidèle au modèle dans ses formes.

Cette magnifique version en platine 950 fait elle aussi 40 mm de bonheur et revient plus belle que jamais avec une lunette en céramique, mais pas n’importe laquelle. Il s’agit d’une lunette monobloc Cerachrom de couleur marron chocolat, qui entoure et fait ressortir un cadran bleu glacier aux reflets envoûtants. Sur ce même cadran, un joli rappel de la couleur de la lunette sur les trois compteurs signes distinctifs de la Daytona.

Au cœur de la belle, un calibre exceptionnel, le 4130, développé et manufacturé en interne par Rolex, comme pour tous ses calibres d’ailleurs. Ce mouvement chronographe mécanique à roue à colonnes et remontage automatique est d’une précision et d’une performance extrême et bien entendu certifié COSC. L’oscillateur comprend un Spiral PARACHROM breveté Rolex et élaboré dans un alliage exclusif. Ce spiral est un petit concentré de savoir-faire qui présente une grande stabilité face aux champs magnétiques et aux changements de température.

Côté bracelet, c’est bien sûr un Oyster à maillons massifs en platine 950 avec le fameux fermoir Oysterlock, breveté Rolex ; mais aussi avec une maille de rallonge Easylink, qui permet un ajustement à 5 mm, avec toujours autant de confort.

Nous reviendrons très prochainement sur toutes les nouveautés Rolex qui font l’actualité exceptionnelle de la marque. Notons simplement une grande avancée dans la communication de la marque qui s’est lancée sur Facebook

Nous avions tous remarqué la profusion de pages et de groupes dédiés à la marque Rolex ou à ses modèles mythiques. Mais aucune de ces pages n’était une page officielle !

Rolex a donc franchi le pas pour notre plus grand plaisir puisque nous avons désormais à notre disposition un flot d’informations et de belles photos, directement à notre portée. Le lancement s’est fait le premier jour de la foire de Bâle, avec une annonce officielle sur Rolex.com.

Reste à voir quel sera le discours de la marque sur ce support et comment cette page sera animée. Nous avons forcément bon espoir car avec une marque qui a autant de notoriété (plus de 400 000 fans en deux jours), il y a fort à parier que les choses soient encore faites en grand.

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

La montre Big Mac

Non non, ce n’est pas une blague, l’enseigne McDonald’s a maintenant sa montre… Enfin presque ! Pour célébrer les 50 ans de leur burger phare, le Big Mac, McDonald’s s’est rapproché de Casio, le grand fabricant japonais, pour sortir un modèle en liaison entre les deux multi-nationales.

Le résultat est plus qu’étonnant, puisque c’est G-Shock qui hérite des couleurs et de l’apparence (si on a de l’imagination) du célèbre hamburger. Que l’on aime ou pas, on peut quand même saluer l’audace de ceux qui oseront en porter une fièrement à leur poignet !

On trouve sur le bas du cadran le logo Big Mac, et le bracelet est décoré du schéma de construction du burger. McDonald’s a sorti en même temps une casquette sur laquelle prend place un « BM 50th », pour rappeler le 50ème anniversaire de son produit. J’ai d’abord cru à un poisson d’avril, mais ça aurait été bizarre de le faire un 11 Avril… La montre sera en vente sur la boutique japonaise de la marque, au prix de 15000yens, soit environ 115€

Nous pouvions nous en douter, mais le record est battu de manière incroyable : 15,3 millions d’euros ! La Rolex Daytona Cosmograph Paul Newman est devenue la montre bracelet la plus chère au monde. Tous les éléments étaient réunis pour que le montant atteigne un niveau stratosphérique :

Rolex renforce sa côte d’amour et sa côte tout court sur le marché de la montre d’occasion année après année. C’est la seule marque qui voit le prix de ses différents modèles progresser sans cesse. Elle attire les passionnés de tous les continents, son succès est clairement planétaire.

Le modèle mis aux enchères, une Rolex Daytona Cosmograph Panda Tropical, est extrêmement rare et parfaitement bien conservé. Créé en 1963, il est bien-sûr hors production et considéré comme le « graal » absolu par beaucoup.

Au delà du phénomène Daytona Paul Newman, les « Panda » connaissent actuellement un fort succès commercial. Cela se voit notamment par la réédition chez plusieurs manufacturiers de modèles.

L’histoire entre cette icône horlogère et Paul Newman, légende absolue du cinéma, est réelle et offre une très belle dimension humaine. Offerte par sa femme qui avait pris soin de faire graver « Drive carefully Me » au dos, ce chronographe était adoré de l’acteur et pilote automobile. Il le légua à son beau-fils qui le conserva précieusement, et qui fit en sorte qu’une partie des revenus tirés de cette vente soit reversée à des œuvres caritatives.

Le 26 octobre 2017, tous ces facteurs objectifs et subjectifs ont soufflé un vent de folie chez Philips. La Rolex Daytona a écrasé le précédent record de 9,5 millions détenu en novembre 2016 par une Patek Philippe en acier, adjugée à 9,53 millions.

En août 2014, nous avions fait un article sur Lovetime relatant déjà la vente de cette même Rolex Paul Newman et qui avait déjà atteint la somme record de 336 600€…

La Submariner de Rolex, est depuis 60 ans, un véritable mythe taillé pour l’exploration des profondeurs sous-marines. Retour sur une success story. Comme l’exploration d’autres planètes, la conquête de la lune ou des cieux, l’exploration des océans a toujours été le rêve de l’homme. Découvrir l’inconnu, produire de nouvelles performances, transcender sa nature en poussant plus loin ses capacités sont probablement les arguments de l’Humanité pour justifier sa quête d’absolu.

Et à chacun de ces exploits réalisés, vous l’aurez remarqué, l’Homme portait à son poignet un fidèle instrument qui lui a, à un moment ou un autre, apporté une aide plus que précieuse.

Dans la conquête des fonds marins, c’est probablement la Submariner de Rolex qui fait le plus référence. Un destin croisé avec d’autres montres d’exception, destinées aux milieux les plus profonds, telles que les montres Deep Sea ou Sea Dweller.

La Submariner est l’une des montres Rolex les plus recherchées au monde. Elle est probablement celle qui a le plus évolué à travers les années ; et après 60 ans de règne, elle n’est pas prête de laisser sa place.

En 1870, Jules Verne captivait un large, très large public avec les aventures de science-fiction sous-marine de 20 000 lieux sous les mers, projetant aux esprits qu’un tout autre environnement, un autre monde évoluait, dans les profondeurs des océans. L’exploration de ce milieu se propagera au XX eme siècle avec des missions en sous-marin ; et à la fin des années 40, avec l’apparition du scaphandrier, l’homme pu se rendre librement sous l’eau et découvrir les merveilles sous-marines qui s’offraient enfin à lui. Avec ces premières plongées, la problématique du temps passé sous l’eau et du temps de décompression, donc de la maitrise du temps de manière générale était posée. Elle était même littéralement vitale puisque chacun sait à quel point les accidents de décompression peuvent être dangereux.

C’est ainsi qu’un réel besoin est né et que Rolex se positionna pour devenir une référence incontournable pour ne pas dire principale, dans le domaine de la montre de plongée.

Pour Rolex, l’aventure sous-marine commença tout d’abord avec la création de la première montre étanche en 1926 : la Rolex Oyster Perpetual, grâce à un boitier muni d’un ingénieux système breveté de lunette, de fond et de couronne de remontoir vissé, ainsi qu’à son bracelet Oyster. La résistance de cette montre fut testée et éprouvée notamment lors d’une belle opération : la traversée de la manche à la nage par Mercedes Gleizé

Une vingtaine d’années plus tard ; la montre Oyster de Rolex est prête à aller plus loin, à explorer des univers plus profonds. Grâce à la couronne de remontoir Twinlock, nouvelle génération de couronnes vissées brevetées par Rolex, l’étanchéité est encore renforcée. En effet, ce système de double joint permet de conserver la montre au sec, même quand la couronne n’est pas vissée contre la carrure.

En 1953, Rolex lance sa montre Submariner, la première montre bracelet étanche jusqu’à 100 mètres de profondeur, dotée d’un solide bracelet en acier inoxydable et d’un boitier robuste à l’étanchéité renforcée. Grâce à ses aiguilles et index luminescents, le plongeur obtient une parfaite lisibilité, même dans l’obscurité des profondeurs sous-marines. Sa lunette tournante graduée exerce la fonction de chronomètre et permet au plongeur de calculer précisément son temps de plongée, ses paliers de sécurité et sa réserve d’oxygène.

Au début des années 50 et dans le cadre de l’élaboration de la montre Submariner, Rolex travaillait avec un scientifique suisse Auguste Piccard, inventeur du bathyscaphe Trieste, un submersible des grandes profondeurs, et a déjà développé une montre expérimentale, la Deep Sea Special, conçue pour résister, elle, à la pression extrême des abysses

Les évolutions de cette montre de cette montre permettront à Rolex d’explorer jusqu’à 3000 m puis 10 916 mètres de fonds sous-marins, avec la fameuse Deep Sea Special attachée au fameux sous-marin, et surtout, de la récupérer en parfait état et à l’heure ! Une performance jamais égalée, résumée ainsi par Jacques Piccard : « une montre aussi précise à 11 000 m de profondeur qu’à la surface ».

Durant les années 50, ce sont ces terrains d’exploration qui ont donné à Rolex du grain à moudre pour apporter de significatives améliorations techniques également à sa Submariner.

La première référence dévoilée en 1953 est le modèle 6204, doté d’une lunette bidirectionnelle avec une aiguille des heures droite, une aiguille des secondes avec un cercle lumineux au bout de l’aiguille, avec l’inscription « Submariner » en couleur or sur le cadran. Ce modèle, étanche jusqu’à 600 pieds sera produit jusqu’en 1956. En 1955 deux évolutions de la montre Rolex Submariner apparaissent : les références 6205 et 6200. La première référence est généralement produite sans inscription Submariner et reprend le calibre A260 de la série 600 de Rolex. Avec la référence 6200 et son calibre A296 (Rolex 775), le fond est plus épais et la profondeur maximale pouvant être atteinte est de 660 pieds. Sa couronne de remontage fait désormais 6 mm de diamètre. Ce modèle fut produit jusqu’en 1957.

En 1956, le calibre 1030 arrive au cœur des modèles 6536 et 6538. Ce dernier est encore plus précis et, fin 1958, on retrouve des 6538 certifiées chronomètres avec inscription sur le cadran. Un modèle en production jusque fin de l’année 1960.

En 1958 apparaissent les montres Rolex Submariner 5510 et 5508. La première est une version modifiée de la 6538, produite jusqu’en 62. La Submariner 5508 a le même boitier que la 6536, dont elle est l’évolution. Ces modèles reçoivent parfois l’appellation de Rolex James Bond, tout comme les modèles 6204 (tout premier modèle de Submariner) ; le 6205 même s’il semblerait que la « vraie » montre James Bond, portée par Sean Connery est le modèle 6538.

En 1960, la Submariner 5512 No date est introduite sur le marché; la 5508 est remplacée par la Submariner 5513 No date. D’ailleurs, les périodes estimées de production pour les No date sont les suivantes : entre 1959 et 1978 pour les 5512, entre 1962 et 1989 pour les 5513 ; entre 1972 et 1978 pour les5514 ; en 1977 pour les 5517 ; entre 1990 et 2001 pour les 14060 et 2001 jusqu’à aujourd’hui pour les 14060M.

En 1965, la Submariner 1680 fait son apparition avec une grande nouveauté : la date avec lentille cyclope et deux possibilités de calibre : les 1570 et 1575. C’est ce modèle qui sera produit sur la plus longue période et reste très prisée des collectionneurs. Deux ans plus tard, la « petite » sœur de la Submariner, la Sea Dweller 1665 estampillée également « Submariner » est née.

En 1982 apparaît un nouveau modèle plus évolué appelé Submariner transition : la montre Rolex Submariner 16800 est désormais équipée d’un verre saphir. Elle est dotée d’une lunette de sécurité et affiche une étanchéité à 300 mètres. Sa variante en or et acier est la référence 16803 produite en 1983 et celle en or jaune 18K, la 16808, produite en 1979.

En 1986, La Submariner moderne 16610 remporte un vif succès et la 5513 est remplacée par la 14060. Les déclinaisons de la 16610 en acier sont les 16613 or et acier et les 16618 en or 18K. Dans la série des 16613 en or et acier apparaît le cadran bleu, superbe ! (autour de 2002).

2003 célèbre les cinquante ans d’une montre déjà mythique, et pour marquer l’occasion, Rolex dévoile une montre anniversaire : la 16610 lunette verte.

n 2008 une nouvelle version de la Submariner date arrive sur le marché, ou plutôt 2 versions : la 116618 en or jaune ou la 116619 en or blanc ; toutes deux équipées d’une lunette tournante unidirectionnelle avec disque en Cérachrome, etcalibre 3135. En 2010, Rolex sort la montre Submariner 116610 LN avec un nouveau boitier élargi et un mouvement 3135. En 2012 fut dévoilé lors du salon Baselworld, un modèle que l’on n’attendait pas mais qui rencontra un franc succès : la nouvelle Rolex Submariner 114060, mouvement 3130.

Outre ces modèles bien connus des collectionneurs comme d’un public plus large mais toujours averti, de nombreux modèles d’exception ont été répertoriés comme montres Rolex Submariner authentiques, mais très rares, produits pour des occasions très spécifiques et en nombre limités. Nous pouvons citer les Submariner spéciales COMEX, royal Navy, la montre Submariner « Tropicale » la Submariner rouge, la 5513 à chiffres arabes dite « 3-6-9 », la Submariner « pour Tiffany and Co.», la « Double Red »… et bien d’autres garde-temps encore ! Il y a toujours de nouvelles Submariner à découvrir… Quand on demande au possesseur ou postulant à l’achat d’une Submariner pourquoi il a choisi cette montre, les superlatifs affluent et certains a-priori (comme celui de la montre bling-bling) fondent comme neige au soleil. « S’il ne devait y en avoir qu’une chez Rolex, ce serait la Submariner » : telle est la devise de bon nombre de ces passionnés qui vanteront à la fois les mérites de son aspect esthétique, de ses performances techniques, de son histoire et de la légende qu’elle incarne.

Les adjectifs manquent au moment de qualifier les atouts de la Submariner : jolie, robuste, solide, fiable, intemporelle, pratique… Les goûts diffèrent ensuite selon la matière utilisée pour le boitier ou le bracelet, avec date ou sans date, plutôt vintage ou moderne…

Portée par Sean Connery dans James Bond ou Steeve Mc Queen dans le Chasseur (entre autres !), la Submariner bénéficie d’une aura incroyable que ces célébrités, elles-mêmes des légendes, ont contribué à forger. Depuis 60 ans maintenant, la Submariner a fait ses preuves, en traversant les années avec brio malgré de nombreuses transformations.

Aujourd’hui, la Submariner est un condensé de ce qui se fait de mieux dans le domaine horloger. Son boitier Oyster, directement inspiré du premier boitier Oyster de 1926, celui-là même qui fut créé comme première boite étanche, possède une architecture remarquable avec une taille optimale, une couronne de remontoir et un fond vissés. Construit à partir d’un bloc d’acier inoxydable 904 L de haute qualité, le boitier robuste dispose d’un protège-couronne intégré. Sa couronne, justement, est brevetée Triplock par Rolex, et est dotée de trois joints d’étanchéité et se visse directement sur la carrure. La lunette tournante graduée, qui permet aux plongeurs de plonger en toute sécurité est également opérationnelle de nuit grâce à sa capsule luminescente. Le disque de lunette cerachrom est composé de céramique très dure, inrayable et résistant à la corrosion.

Toutes ces caractéristiques techniques de la Submariner moderne et performante font bien souvent craquer les passionnés. D’autres préfèreront une montre plus ancienne, avec sa propre histoire en plus de celle du modèle, un garde-temps plus rare, qui n’est plus produit par exemple, avec une belle patine… et toujours une qualité irréprochable et une tenue dans le temps exceptionnelle.

D’autres enfin s’attacheront moins à ses performances de montres de plongée pour la simple et bonne raison qu’ils la porteront à la ville sur un beau costume ou une tenue casual ; car la belle sied à toutes les tenues pour toutes les occasions ! D’autant qu’aujourd’hui s’offrent aux détenteurs de Rolex des solutions pour les personnaliser et optimiser leur allure aux situations du quotidien.

Avec l’été qui arrive, on se laisserait par exemple facilement convaincre par un bracelet Nato ou un bracelet coloré Rubber B.

Tant de succès dans le monde de l’horlogerie de luxe est souvent récompensé , malheureusement, de son lot de déconvenues, la plus gênante étant le problème de la contrefaçon. Même si les montres Rolex ont été « souvent imitées, jamais égalées », ces modèles faux qui fleurissent chaque jour font du mal à l’horlogerie, mais aussi à ceux, qui, pourtant bien intentionnés, se voient floués.

Depuis toujours, la marque couronnée se bat contre ce genre d’escroquerie, mais il en va de l’intervention de chacun pour rétablir la situation, alors soyez vigilants, et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous conseiller si toutefois vous aussi souhaitiez plonger dans l’aventure !

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories:

OBAMA, LA MONTRE DES PREMIÈRES ANNÉES (TAG HEUER 1500 PROFESSIONAL)

On le sait tous, le président Obama est un homme élégant. Sa chemise aux manches retroussées est devenue son signe de reconnaissance et fait de lui le président le plus cool de tous les temps. Barack Obama est grand et athlétique. Ses vestes deux boutons parfaitement ajustées laissent dépasser de longs et fins poignets sur lesquelles les yeux du monde entiers sont rivés. Mais quelle montre porte donc le président des Etats-Unis d’Amérique ?

Contrairement à d’autres, le président Obama ne porte ni de Rolex ni de Patek Philippe. Nous ne parlerons pas non plus de la Jorg-Gray des services secrets offerte par son garde du corps pour son 46ème anniversaire. Le monde entier en a parlé. Il s’agit d’une montre sans grand intérêt horloger, fabriqué en chine pour 325$, animé par un quartz Miyota. Une montre de casting choisie par les gourous de la com pour entretenir le mythe du chef des armées américaines.

Non, celle qui nous intéresse, c’est la montre qu’il a reçue en cadeau pour son diplôme de juriste 15 ans auparavant, celle de ses premiers amours, celle de la vraie légende Obama : la TAG Heuer 1500 Professional.

ObamaNobelPrize09DecRégulièrement de nouvelles photos nous montrent que Obama n’hésite pas à délaisser sa Jorg-Gray « officielle » pour retrouver sa vieille TAG, comme ce jour important où il reçut son prix Nobel de la paix.

Disponible à la fois sur cuir (celle d’Obama) et acier, la référence WD 1221 est une montre de plongée (200m), à quartz, « two tone » (acier poli et plaqué or), équipée d’ une couronne vissée et d’une lunette tournante unidirectionnelle.

Introduite par Tag Heuer en 1991 pour remplacer la série 1000, la série 1500 arborait un cadran « granite » et un verre saphir.

La Tag Heuer 1500 Professionnal n’est plus produite depuis 1998, on en trouve assez facilement sur « la baie » pour quelques centaines de dollars. Elle n’est finalement pas très recherchée (pour l’instant).

En fait, le choix ou le « non choix » de cette montre par le président est très judicieux : vintage mais pas branchée, à la fois chic et décontractée, fiable mais pas luxueuse. Le petit diamètre de l’époque la rend discrète donc élégante … Il n’est pas garanti que ce charme, somme toute assez particulier, fonctionne avec tout le monde.

Comme toujours, le « cool », ça ne s’explique pas : Obama nous démontre que, une fois de plus, ce n’est pas la montre qui fait le style mais bien celui qui la porte.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons la lecture du site de Jeffrey M. Stein (Référence absolue en Tag Heuer) qui a pisté durant des années les montres de Obama sur tous les médias.

Ce Giorgio est un passionné de sport automobile, et surtout de Formule 1. Sa carrière d’analyste du design de F1 est un succès, puisque ses 40 ans de carrière dans le domaine ne l’ont pas découragé à produire des dessins techniques de qualité, précis, et efficaces.

Pour débuter sa deuxième vie, Giorgio se lance le défi de réaliser sa propre montre. Quoi de mieux qu’une formation aussi exigeante dans un domaine ou le moindre millimètre a son importance, pour pouvoir dessiner une montre au look digne d’un objet de décoration ?

Très honnêtement, quand j’ai découvert la montre, j’ai hésité à en regarder le prix. Avec un look pareil et des photos aussi soignes, on est en général sur des gammes très élevées. Et ici, et bien la montre est vendue à prix accessible…

La gamme Strat est la plus accessible de la marque, et pourtant les caractéristiques ne sont pas en rade. Avec un boitier en titane, un verre saphir anti-reflets et un beau bracelet en caoutchouc (qui reprend la découpe des pneus de F1), cette montre est très bien placée par rapport à la concurrence.

Le cadran est très riche en informations, et le soin apporté aux détails paraît très important. La profondeur qui se dessine avec les éléments est intéressante, et donne un aspect fourni, mais pas « bordelique ».

Avec les sous cadrans qui rappellent les volants de F1, le dateur entouré de rouge et les nombreuses touches de couleur, la sportivité est au rendez-vous. Vous aurez d’ailleurs le choix entre un fond noir ou bleu foncé.

Le boitier massif affiche des boutons de démarrage du chrono décorés d’une inscription littérale « START » ou « RESET ». C’est assez osé de l’inscrire en aussi grand et voyant (rouge vif), mais c’est ce qui fait le charme de la montre.

La couronne travaillée rappelle des composants moteurs, des écrous, ou des roues dentelées. La montre est animée par un mouvement à quartz suisse de chez Ronda, le calibre 5030.D.

voir plus fausse montre et Replica Rolex Masterpiece
Posted by IWC montre at 10:56 AM
Categories: